ORPC District de Nyon

FAQ-COVID19

J’ai été convoqué pour une durée de 3 mois, est-ce normal ?

Oui. Comme indiqué sur le flyer mis avec la convocation, vous êtes convoqué le premier jour pour une durée de 2 heures pour permettre de lister tous les éléments de contact que vous avez. Sauf urgence ou imprévu, vous rentrez chez vous une fois fini et êtes en congé jusqu’à ce que nous vous appelions pour une mission précise. Il n’y a pas d’APG ni solde durant la période de congé, mais vous devez répondre à l’appel qui viendra de l’ORPC. En cas de non-réponse et non-rappel de votre part, vous êtes considéré comme défaillant (voir « quelles sont les conséquences d’un non-entrée en service à la suite d’une convocation ? »)

 

Je dois garder mes enfants : dois-je entrer en service ?

Des structures de garde sont disponibles dans chaque région, consultez la page dédiée à l’accueil de jour des enfants de parents mobilisés contre le coronavirus.

 

Je n’ai pas d’équipement ?

Si vous êtes convoqué-e, rentrez en service.L’ORPC vous équipera de manière adéquate.

 

Je suis confiné par le médecin cantonal.

En cas de décision de confinement, merci d’envoyer une copie de la lettre de confinement du Médecin cantonal à l’ORPC via le formulaire de contact COVID-19.

 

Je suis une personne à risque ?

Merci d’informer l’ORPC via le formulaire de contact COVID-19 avec copie du certificat médical

 

Qui est dispensé ?

Le personnel de milice appartenant au système de santé du canton peut être dispensé. Une pièce justifiant l’activité professionnelle de l’astreint doit être adressée à l’ORPC via le formulaire de contact COVID-19.

 

Ma famille est composée d’une personne à risque, est-ce que je dois rentrer en service ?

Tant que vous n’avez pas de symptômes et que vous n’êtes pas en quarantaine, vous devez entrer en service.

 

Je suis en possession d’un certificat médical ?

Merci d’informer l’ORPC via le formulaire de contact COVID-19 et de joindre une copie du certificat médical.

 

Je suis à l’étranger ?

Si vous êtes à l’étranger, merci d’informer l’ORPC via le formulaire de contact COVID-19 avec un justificatif.

 

J’ai des symptômes ?

Si vous avez des symptômes de maladie (fièvre et toux), annoncez-vous sans délai à l’ORPC via le formulaire de contact COVID-19 et restez à domicile. Vous rentrez en service spontanément 24 heures après la disparition des symptômes.

 

Mon employeur ne veut pas me libérer ?

Si votre employeur ne peut pas vous libérer, une demande écrite doit être effectuée auprès de l’ORPC en votre nom avec un justificatif de votre employeur.

En l’absence de justificatif, la demande sera refusée d’office. Une demande adressée directement par l’employeur sera aussi refusée d’office.

 

Je suis indépendant, je ne peux pas me libérer ?

Si vous ne faites pas partie des personnes dispensées, vous devez entrer en service.

Pour mémoire, le personnel de milice appartenant au système de santé du canton peut être dispensé. Une pièce justifiant l’activité professionnelle de l’astreint doit être adressée à l’ORPC via le formulaire de contact COVID-19.

Les professionnels pouvant faire l’objet d’une libération anticipée (par exemple : policiers, employés des entreprises de transports publics, professionnels de la santé d’autres cantons, etc.) qui ne l’ont pas demandée sont tenus de rentrer en service. Ils adressent leur demande selon la voie ordinaire par l’intermédiaire de leur employeur. 

 

Quelles sont les conséquences d’un non-entrée en service à la suite d’une convocation ?

Ne pas donner suite à une convocation est considéré comme un délit au sens de l’article 68 de la Loi fédérale sur la protection de la population et la protection civile. Le personnel de milice ne donnant pas suite à la convocation ou se soustrayant à son obligation de servir fera l’objet d’une dénonciation pénale.

 

Est-ce que je risque d’être en contact avec le virus pendant mon engagement ?

Il est primordial de garantir la sécurité et la santé des membres de la protection civile engagés.
Les recommandations, ainsi que les règles d’hygiène et de distanciation sociale fixées par l’OFSP et le Médecin cantonal, sont appliquées strictement et avec rigueur pour protéger les astreints pendant l’exécution de leurs missions.
Pour les missions effectuées dans le domaine hospitalier ou de santé communautaire, les règles de protection en vigueur pour le personnel soignant s’appliquent pour les membres de la Protection civile.

(En savoir plus : https://www.hpci.ch/prevention/recommandations/contenu/n-cov-prise-en-charge-dun-patient-suspect-dinfection-%C3%A0).

 

Questions sur le coronavirus ?

Si vous avez des demandes plus générales sur le Coronavirus d’ordre médical, financier qui ne concernent pas directement votre mobilisation dans la Protection civile vaudoise, vous pouvez consulter la page dédiée sur le site de l’Etat de Vaud qui recense des réponses aux différentes thématiques identifiées

Unisanté met à disposition un outil interactif, pour la population et les professionnels, afin de permettre une évaluation simple de chaque situation

WWW.CORONACHECK.CH

 Permanence téléphonique pour la population

TEL: 0800 316 800

En fonction tous les jours de 8h00 à 20h00

 

Courrier de mobilisation initial
Annexe aux convocations
Source : https://protectioncivile-vd.ch/item/covid-19.html#faq