ORPC District de Nyon

Championnats européens de cyclisme junior (moins de 23 ans)

Les championnats européens de cyclisme junior se sont déroulés du 9 au 13 juillet 2014 sur les communes de Nyon, Eysins, Arnex, Céligny et Crans. Les compagnies FAR 5 et 7 ont été appelées pour assurer la sécurité des coureurs sur le parcours, ainsi que la gestion de la circulation. En effet, la course a nécessité la fermeture du parcours et la mise en place d’un dispositif de gestion du trafic par des itinéraires de déviations. La manifestation se déroulant partiellement aux heures de pointe n’a pas rendu la tâche facile aux professionnels et astreints de l’ORPC Nyon.

u23_2013

Les préparatifs de la course ont commencé au début de l’année 2014, avec la reconnaissance du parcours et la planification du matériel ainsi que des effectifs. Pour élaborer le dispositif de sécurité, une vidéo de reconnaissance du parcours a été réalisée par l’ORPC Nyon. Elle a également été mise à disposition des partenaires et des coureurs de nombreux pays européens, afin qu’ils puissent prendre connaissance des principaux éléments à risque présents sur l’itinéraire. Une fois le travail minutieux de la planification effectué, plus de 200 personnes ont été convoquées par l’ORPC Nyon, ainsi qu’environ 30 astreints de la protection civile genevoise. Ces derniers se sont joints aux équipes du district de Nyon pour prendre en charge le parcours situé sur la commune de Céligny. Cette première expérience de collaboration avec les équipes genevoises a été excellente.

CyclismeU23_2013

Les préparatifs sur le terrain ont commencé plusieurs jours avant la course. Le dispositif de sécurité a été mis en place par la protection civile dès le mercredi, la première épreuve se déroulant le jeudi matin. Environ 170 astreints ont pris part aux journées préparatoires, consistant à mettre en place le matériel (8 km de ruban, 200 barrières, 200 cônes). Ils ont et ainsi eu l’occasion de se familiariser avec les différents carrefours et postes dont ils avaient la responsabilité.

La population a globalement bien accueilli nos équipes, malgré le fait que certains habitants et automobilistes aient été mal informés. Ces derniers étaient parfois coincés, ce qui a posé quelques difficultés pour les faire sortir du périmètre fermé à la circulation. Dans la majorité des cas, les membres de l’ORPC ont rapidement trouvé des solutions adaptées et ont ainsi répondu aux besoins de la population. Sur l’ensemble de la manifestation, quatre personnes ont toutefois forcé les barrages et se sont introduites sur le parcours de course. Ces contrevenants ont pu être appréhendés immédiatement par la gendarmerie ou par la police grâce à une parfaite coordination entre les partenaires, évitant ainsi tout incident avec les coureurs cyclistes.