ORPC District de Nyon

La PC en renfort du Triathlon de Nyon pour le montage et la gestion de la circulation

La Protection civile régule les entrées et sorties du parking situé au-dessus du Tennis Club de Nyon, à proximité du passage des coureurs.

La Protection civile régule les entrées et sorties du parking situé au-dessus du Tennis Club de Nyon, à proximité du passage des coureurs.

Du 4 au 8 août, 18 hommes dont 4 cadres issus de Compagnies diverses ont été engagés pour aider au bon déroulement du Triathlon de Nyon. Leurs deux missions principales consistaient à monter et démonter une partie des infrastructures et gérer la circulation et les parkings. La PC a oeuvré main dans la main avec le Comité organisateur de l’évènement, ainsi que les différents partenaires impliqués (police et gendarmerie notamment). La préparation s’est passée dans un état d’esprit et une ambiance remarquables.

Le vendredi 4 août, les opérations se sont tenues au stade de Colovray (installation du parc à velos, montage de tentes cantines, ravitaillement des bars, mise en place des tapis pour les coureurs), à la piscine de Colovray (mise en place des tapis) et à la Place des Marronniers (montage d’une petite scène, de tentes cantines et mise en place des chaises pour la Cérémonie officielle). Au total, 1km de tapis a été déroulé tandis que 1150m de barrières ont été posés.

Le samedi 5 août, la première course a débuté à 13h, heure à laquelle les dispositifs spéciaux de circulation devaient entrer en vigueur. Les hommes en orange et vert ont été répartis entre 10 postes permettant d’assurer la bonne gestion de la circulation, les déviations et la surveillance des parkings. Le démarrage a été quelque peu chaotique : l’organisation a fait preuve de quelques lacunes et les postes n’ont pas tous été ouverts à temps, provoquant quelques soucis sur le parcours. Les hommes de la PC ont su faire preuve d’initiative pour installer eux-mêmes les barrières et panneaux manquants. Heureusement, les coureurs n’ont pas été impactés. Il est toutefois décidé de renforcer certains postes de circulation tenus par des bénévoles de l’organisation par des hommes de la PC.

 

 

Cell Com / Romain Gomis